Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aperto libro
  • : Mes lectures, mes relectures, au fil des jours, au fil du temps, pour le travail (un peu) et le plaisir (passionnément)...
  • Contact

Bienvenue

Bonjour et bienvenue sur mon blog !

Vous trouverez ici les notes de mes lectures,
des réflexions et des citations.
Vos avis sont bien sûr les bienvenus.
Au plaisir de vous lire...

***


" Mes livres ne sont pas des livres,
mais des feuilles détachées et tombées presque au hasard
sur la route de ma vie. "

François-René de Chateaubriand



 

Recherche

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 19:27

 

Muriel-Zurcher---Youpi-Oups-Beurk.jpg

 

 

Voici un livre qui va tout t’expliquer sur les émotions : la surprise, la colère, la joie, le dégoût, la tristesse, la jalousie, la peur, la fierté, la honte, la douleur, l’amour… Apprends à les reconnaître, à les exprimer, à les apprivoiser !

 

Youpi ! Oups ! Beurk ! Derrière ce titre qui ne manquera pas d’attirer la curiosité des enfants et de leurs parents, se cache un album à la fois ludique et instructif. L’auteure, Muriel Zürcher, directrice adjointe en centre hospitalier, explore le domaine des émotions et tente de les mettre à la portée des plus jeunes. La démarche adoptée dans l’album est bien pensée : après avoir défini les émotions et expliqué leur provenance, leur utilité ou encore leur fonctionnement, l’auteure s’est attachée à présenter chacune des émotions qui régissent notre quotidien, comme la tristesse, la jalousie ou encore l’amour. Si votre enfant est curieux et plutôt bon lecteur, cet album est fait pour lui ! Mais il est tout à fait possible, voire nécessaire à mon avis, d’accompagner sa lecture, d’autant plus que des activités sont proposées au fil des pages, permettant notamment de discuter de ce qui vient d’être lu, de s’exprimer au sujet de l’émotion évoquée. C’est un album qui, en outre, contient beaucoup d’informations, il vaut donc mieux le lire par petits bouts. Mais Muriel Zürcher n’est pas la seule conceptrice de l’ouvrage. Stéphane Nicolet, l’illustrateur, a su rendre cet album attractif, par ses couleurs, ses dessins, et surtout les nombreuses petites vignettes à soulever ici et là.

 

 

Nathan

 

Muriel-Zurcher---Youpi-Oups-Beurk-bis.jpg

Repost 0
Published by calypso - dans Albums
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 17:10

 

J-ai-entendu-copie-1.jpg

 

 

J’ai entendu est un album musical dans lequel ce sont les enfants qui chantent, en chœur s’il vous plait ! Il est destiné aux enfants  à partir de 4 ans et peut s’avérer être un excellent outil pour les enseignants du primaire.

Les comptines (à l’origine, treize poèmes) sont relativement simples tant au niveau des paroles que des rythmes, suffisamment en tout cas pour être retenues facilement par les plus jeunes, mais nullement lassantes et souvent entraînantes. Toutes les chansons de l’album sont accompagnées de leur version instrumentale. Une très bonne idée !

Les thèmes abordés sont très divers et plairont à coup sûr aux enfants parce qu’ils se sentiront concernés par les paroles entendues ou chantées : il est question d’animaux (loups, souris, poissons), d’un enfant qui suce son pouce, d’une dent qui tombe… Les événements annuels tels que Noël ou encore la Chandeleur ne sont pas oubliés.

Chaque chanson est accompagnée de sa partition et d’une illustration, un des points forts de l’album : des illustrations tout en finesse et poésie, d’ici et d’ailleurs, qui stimuleront l’imagination des petits.

 

  Babelio

 

 

Lirabelle.jpg

Repost 0
Published by calypso - dans Albums
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 15:16

 

JM-Robillard---L-etoile-de-Grand--Pa.jpg

 

 

Insouciant et heureux, Petit Ours gambade sur le chemin qui mène chez Grand 'Pa. Porté par le souvenir merveilleux des vacances passées, il dévale la montagne à-travers la forêt et saute le torrent qui mousse sur les pierres.

« Viens vite, 'Pa! Viens! » dit-il tout sourire.

Mais 'Pa n'a pas le cœur à rire...

 

En ce beau soir d’été, Petit Ours s’endort heureux. Il sait qu’il va retrouver Grand ’Pa dès le lendemain. Au réveil, sa joie n’a pas disparu et il cherche à tout prix à la communiquer avec ’Ma et ’Pa. Son esprit est déjà ailleurs, là-bas, bien au-delà de la forêt, si bien qu’il ne voit pas la douleur sur le visage de ses parents. Accompagné de ’Pa, Petit Ours entreprend un voyage ponctué d’étapes qui constituent autant de petits souvenirs de moments passés avec Grand ’Pa : la récolte des baies, les parties de pêche, le partage d’un grand gâteau de cire… L’insouciance et la joie de vivre seront, à l’issue du voyage, confrontées à la vie, dans ce qu’elle a de plus tragique, la perte d’un être cher.

La couverture de cet album promettait une histoire magnifique et c’est vraiment le cas. C’est doux, c’est beau, c’est poétique. C’est un album dans lequel Jean-Marie Robillard aborde le thème de la mort avec beaucoup de sensibilité et qui apprend à l’enfant que l’être perdu est toujours présent, dans l’esprit, grâce aux souvenirs, et dans le cœur. L’histoire est sublimée par des illustrations d’une très grande qualité. Xu Hualing a réalisé une série de dessins à la fois réalistes et poétiques, à travers lesquels on sent l’influence impressionniste. Les couleurs sont splendides, les émotions des personnages sont rendues à merveille et le souci du détail est présent à chaque page.

Une belle réussite !

 

    

JM-Robillard---L-etoile-de-Grand--Pa-2.jpg

 

 

Les-agents-litteraires.jpg

  Le-buveur-d-encre.jpg

Repost 0
Published by calypso - dans Albums
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 20:24

 

Les-oiseaux-d-Hamina.jpg

 

 

 

Étrange royaume que celui de ce maharadja qui en a chassé tous les oiseaux! C’est là que vivent Haminâ et sa grand-mère, la marchande de couleurs. Elle se souvient du temps où ils faisaient leur nid dans les grands arbres et animaient les rues de leur chant. Alors, chaque soir, Haminâ écoute les histoires de la vieille dame et dessine  des oiseaux au plumage magnifique. Mais un jour, le maharadja l’aperçoit…

 

Les Oiseaux d’Haminâ est un album aux couleurs chatoyantes, destiné aux enfants âgés de 3 à 7 ans. Il nous transporte, dès la couverture, dans un univers envoûtant, celui de l’Inde ancestrale, ses temples, ses maharadjas, ses saris, ses éléphants… Tout y est beauté et paix. Les jardins y sont les plus beaux, les voyageurs qui pénètrent en ces terres ne veulent plus les quitter. Mais voilà que le bon roi meurt et son fils, qui prend sa succession,  n’a pas tout à fait les mêmes ambitions. Pour se divertir, il chasse les oiseaux du royaume et ce, jusqu’au dernier. Cette disparition bouleverse l’ordre des choses. Le roi, conscient de sa bêtise, s’enferme dans la plus haute tour de son palais d’où il aperçoit les dessins de la jeune Haminâ…

Un album jeunesse est très souvent un émerveillement pour les yeux. Les Oiseaux d’Haminâ ne déroge pas à la règle. Mais les illustrations ne sont pas le seul point fort de cet album. L’histoire en elle-même est très intéressante et, contrairement aux apparences, elle n’est nullement manichéenne. Elle permet aux enfants de découvrir un pays, tout en leur faisant comprendre l’importance de protéger la nature. C’est un conte agréable à lire et à regarder, qui devrait séduire un grand nombre d’enfants.

 

Babelio

 

A-contresens.jpg

 

 

Je vous laisse apprécier la beauté des illustrations…

 

 Les-oiseaux-d-Hamina--1-.jpg

 

 

 Les-oiseaux-d-Hamina--2-.jpg

Repost 0
Published by calypso - dans Albums
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 20:11

 

William-Shakespeare---Le-songe-d-une-nuit-d-ete-bis.jpg

 

 

Eh oui, encore ! Les lecteurs assidus de ce blog n'auront pas manqué de lire il y a quelques jours mon billet sur la pièce de Shakespeare, Le Songe d'une nuit d'été. Cette pièce n'aura pas séjourné longtemps sur ma PAL...

Lors de la dernière opération Masse Critique organisée par Babelio, j'ai eu la chance d'être sélectionnée pour recevoir un album, l'adaptation du Songe d'une nuit d'été avec CD audio. Il était pour moi évident qu'il fallait d'abord lire la pièce avant de juger de la qualité de l'album.

Etant donné que j'ai pris plus de plaisir à lire et écouter l'album que je n'en ai eu à lire la pièce, je peux dire que l'adaptation est vraiment très convaincante. Tout est fait pour que le lecteur soit envoûté par l'univers développé par Shakespeare (rendons à César...). Tout d'abord, l'album est très agréable à manipuler et constitue un réel plaisir pour les yeux. Le sujet de la pièce y est sans doute pour beaucoup car, comme vous le savez, il est notamment question d'elfes et de fées et c'est typiquement le genre d'illustrations que j'affectionne. L'illustrateur, Almud Kunert a réalisé des dessins poétiques à souhait, aux couleurs délicieuses et donnant à l'histoire une dimension très particulière puisque les humains y sont manipulés commes des marionnettes par les habitants de la forêt. Si la pièce n'en est plus une, elle se joue donc quand même sous nos yeux grâce à ces illustrations donnant vie au monde merveilleux qui fait la particularité de la pièce. Le texte a été remanié par Barbara Kindermann et transformé en conte, l'histoire n'en est que plus claire et saura ravir les enfants qui non seulement se régaleront des jolis dessins mais se délecteront en plus de la voix enchanteresse d'Alain Carré. Ses talents de conteur sont indéniables : les dialogues n'étant pas absents, il a fallu que chaque personnage de la pièce puisse être identifié facilement pour ne pas que l'auditeur perde le fil. Là encore, c'est une réussite ! Chaque personnage a sa couleur, Alain Carré modulant sa voix à la perfection.

Vous l'aurez compris, c'est une réussite ! Je ne peux que conseiller cet album !

 

  Babelio

 

Adlibris.jpg 

 

William-Shakespeare---Le-songe-d-une-nuit-d-ete-ter.jpg

 

 

Repost 0
Published by calypso - dans Albums
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:38

 

Annelore-Parot---Aoki.jpg

 

Aoki

 

Aoki est une kokeshi, une petite poupée japonaise. Les kokeshis ont fait leur apparition il y a 150 ans au Japon. Ce sont, à l'origine, des figurines en bois peintes et recouvertes de motifs floraux. Aujourd'hui on peut trouver dans les boutiques des kimmidolls, fabriquées à partir de bois ou de résine, ce sont des "kokeshis modernes". Je les lorgnais jusque là sans connaître leur nom !

 

L'album

 

Pas plus tard que samedi, alors que j'errais au milieu des étalages d'une librairie, je suis arrivée au rayon jeunesse et je n'ai pu m'empêcher de feuilleter quelques albums que j'ai trouvés magnifiques. Tout est fait pour tenter les enfants (et leurs parents accessoirement) ! Aoki fait partie de ces albums que l'on a envie d'ouvrir dès que l'on voit la couverture. Bien sûr, vous ne pouvez pas vous en rendre compte, mais la petite poupée est en relief sur la couverture. A l'intérieur, on voyage. Comme Aoki, qui part retrouver son amie Yoko à Tokyo. Les illustrations foisonnent, sur le papier glacé, et les nombreux rabats donnent un aspect ludique à la découverte de cet album. Le talent de l'illustratrice est indéniable.

 

Une très bonne idée-cadeau pour une petite fille !

 

Merci à Stephie, grâce à qui j'ai pu recevoir cet album ! 

Repost 0
Published by calypso - dans Albums
commenter cet article