Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Challenge Un mot, des titres - Session 17

Publié le par calypso

 

Un mot des titres

 

Bonjour tout le monde !

 

L’heure est venue pour moi de tirer au sort un nouveau mot parmi vos propositions.

 

Elles sont au nombre de 17, et un mot a été donné deux fois.

 

Nous lirons, dans les prochaines semaines, un livre dont le titre contiendra le mot…

 

 

 

LUMIERE

 

 

 

Bravo à Laure et Céline ! Merci à tous de continuer à faire vivre ce challenge en proposant assidument de nouveaux mots.

 

Si cela vous tente, vous avez un mois et demi pour lire un livre avec ce mot. Nous publierons nos billets le 15 juillet. Le prochain mot sera annoncé le 14 juillet.

 

Si cela vous tente, inscrivez-vous dès à présent et n’hésitez pas à me proposer un mot (merci de vérifier le choix des titres avant de me faire une proposition) !

 

 

 

 

 

 

 

Liste des participants pour la dix-septième session :

 

- Yogi

- Mimi54

- Miss Bunny

- Helran

- Vepug

- Adalana

- Titepomme

- Fred

- Augustin

- Aproposdelivres

- Pomm

- La tête dans les livres

- Kynicky

- Itzamna

- Sharon

- Laure

- Angeselphie

- Emma

- Achille49

- Piplo

- Reveline

- Isallysun

- Titoulematou

- Luna

- Odwy

- Astrid

- Elodie

- Acherontia

- Chroniques littéraires

- Joanna

- Elodie

- Binou

- Etoilla

- Mariejo

- Natou

- Khalya 

- Petitepom

- Pinklychee

- Marie

- Bouma

- DeL

- Felina

- Plaisir des mots

- Mariejuliet

-Philippe D

- Calypso

 

 

Partager cet article

Repost 0

Yves Pinguilly, Les Mots perdus

Publié le par calypso

 

Yves-Pinguilly---Les-mots-perdus.jpg

 

Quel est le secret de la morte aux bijoux ? La découverte sera bouleversante…

 

En vacances en Bretagne avec son père et sa belle-mère, Antonin, futur élève de sixième, fait la connaissance de la jolie Rose qui aide ses parents agriculteurs à vendre leurs produits sur les marchés. Accompagnés de Jakez, un copain de Rose, les nouveaux amis décident de se rendre sur l’île de Beg Levern. Sur place, ils explorent la maison dans laquelle on a retrouvé morte, entre les deux guerres, une jeune femme revêtue d’une belle robe et parée de bijoux. Le mystère entourant sa mort n’a jamais été levé. La découverte d’une lettre va pousser les trois enfants à interroger le passé.

Ce roman n’est ni bon, ni mauvais. Il est difficile à juger car il souffre d’un gros défaut : sa longueur. Même s’il s’agit d’un véritable parti pris (la collection ne s’intitule pas « Court-métrage » pour rien), l’histoire est véritablement trop courte et souffre de nombreux raccourcis qui m’ont personnellement empêchée de l’apprécier à sa juste valeur. Peut-être que les plus jeunes, en particulier ceux qu’un trop grand nombre de pages effraie, seront davantage séduits Les Mots perdus plus que moi…

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« - Elle a peut-être eu simplement une crise cardiaque.

- Rose, non. Elle a été tuée par un jaloux qui pleurait jour et nuit parce qu’elle l’avait abandonné.

- Pourquoi tu dis ça, Antonin ?

- Parce que c’est plus beau de mourir… je sais pas moi, étouffée sous un oreiller par exemple par un homme qui crie : « Je t’aime je te tue. »

- Tu devrais écrire des romans policiers ou des romans d’amour, toi. » (p.48)

 

Partager cet article

Repost 0