Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Christian de Montella, Reste avec moi

Publié le par calypso

 

Christian-de-Montella---Reste-avec-moi.jpg

 

Gabriel fait la saison des abricots chez le père de son copain Angel. La cueillette avec les Gitans et les Espagnols, venus travailler pendant l'été, se passe dans la bonne humeur. Un jour, le garçon aperçoit une mystérieuse jeune fille à la fenêtre de la propriété. En tentant de la rencontrer, Gabriel découvre le lourd secret de la famille d'Angel.

 

Reste avec moi est un petit roman que j’ai trouvé globalement décevant. Destinée à la jeunesse, l’histoire n’est pas du tout difficile à suivre, mais elle est, il faut bien le dire, assez peu passionnante. C’est l’histoire de Gabriel, un adolescent de quinze ans, qui passe ses vacances chez son copain de classe Angel, ou, plus précisément, dans la propriété de son père, pour la cueillette des abricots. Il y côtoie des saisonniers espagnols et y fait la rencontre inattendue d’une jeune fille à la chevelure blonde. Le mystère qui l’entoure obsède bientôt le garçon qui se confie à sa cousine dans de longues lettres. Il s’agit ici d’un roman épistolaire, mais la correspondance entre ces deux êtres à la complicité aussi touchante que troublante est à sens unique car seules les lettres de Gabriel nous sont retranscrites. Les pages se tournent sans grand enthousiasme. Et la fin arrive, on ne l’a pas vu venir. C’est une claque. Elle parviendrait presque à sauver le roman...

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« C’est doux, un abricot. Moins qu’une pêche et que la peau de ton dos lorsque tu me permettais, princesse, d’y étaler de la crème à bronzer ; mais doux quand même, comme une peau à peine un peu moins douce que la tienne. J’avais du plaisir à les tenir là, bien mûrs, palpitants presque, tout juste séparés de leur branche. Les premiers, je les ai même portés à mon nez, et c’était drôle de respirer ces fesses orangées et minuscules qui sentaient, eh bien, oui, l’abricot. » (p.32)

 

Partager cet article

Repost 0

Challenge Un mot, des titres - Partenariat #10

Publié le par calypso

 

Un mot des titres

 

 

Le Livre de Poche nous gâte encore une fois en nous proposant un roman de son catalogue !

 

 

Le Livre de poche-copie-1

 

 

« Partenariat », qu’est-ce que cela signifie ?

 

Le Livre de Poche me permet d’organiser un concours et offre à l’un d’entre vous le thriller mentionné ci-dessous. Avis aux amateurs de sensations fortes !

 

 

Il s’agit de

Le Roi des mensonges de John Hart.

 

 

 

Le-roi-des-mensonges.jpg

 

   

Je remercie Eléonore pour le choix de ce titre !

 

 

Comment participer ?

 

Merci de bien respecter les règles énoncées ci-dessous et les deux étapes.

 

- Etape n°1

Si vous êtes intéressés par ce titre, merci de me le signaler en commentaire (uniquement).

Deux possibilités :

> Vous ne participez pas à cette session, vous obtenez une chance au tirage au sort.

> Vous participez à cette session, vous bénéficiez alors de deux chances pour remporter l’exemplaire mis en jeu.

Je précise que seuls ceux qui auront effectivement publié leur billet bénéficieront de ces deux chances au tirage au sort. J’attendrai bien sûr quelques jours, de manière à ce que les retardataires ne soient pas pénalisés, s’ils souhaitent participer.

 

- Etape n°2

Vous pouvez également bénéficier de deux chances supplémentaires si vous parvenez à trouver quel titre j’ai moi-même choisi de lire pour cette session. Les propositions (une par participant) se font par mail, pas de commentaire pour cette étape ! Merci de bien préciser votre pseudo. J’attends avec impatience de découvrir vos idées !

 

 

A très vite,

 

calypso

 

 

 

PS1 : Ce concours est ouvert à la France métropolitaine, ainsi qu’à nos amis belges et suisses !

PS2 : Si vous participez à ce concours, merci de vous engager à lire ce roman et à transmettre votre avis au Livre de Poche.

 

Partager cet article

Repost 0

Elizabeth Haynes, Comme ton ombre

Publié le par calypso

 

Elizabeth-Haynes---Comme-ton-ombre.jpg

 

 

2003. Cathy, jeune femme extravertie, ne pense qu’à sortir et collectionner les amants. Lorsqu’elle rencontre le séduisant Lee, elle pense avoir trouvé l’homme parfait. Il est beau, intelligent, attentionné… Pourtant, Cathy ne parvient pas à être parfaitement sereine avec lui. Et lorsqu’elle parle de ses doutes à ses amies, toutes sous le charme, elle ne trouve aucun réconfort. 2007. Cathy a 28 ans mais en paraît 40. Paranoïaque, elle souffre de troubles obsessionnels compulsifs et refuse toute relation sociale, ne sortant plus que pour travailler. Toutefois, l’arrivée d’un nouveau voisin, avec qui elle lie connaissance, va l’amener à affronter ses angoisses ; c’est alors que l’ombre de Lee réapparaît dans sa vie…

 

Cathy Bailey est une jeune femme qui n’hésite pas à profiter de la vie. Elle sort, boit, couche avec des hommes dont elle ignore tout. Elle partage tout avec ses amies qui ont la même philosophie de vie qu’elle, mais chacune rêve cependant de rencontrer le prince charmant. Un jour, Cathy croise le chemin de Lee : il est videur dans une boîte de nuit mais reste très mystérieux sur ses activités diurnes. Qu’importe ! Il a tout pour plaire… au début, du moins. Cathy va très rapidement éprouver un sentiment de malaise en compagnie de cet homme dont elle ne sait finalement pas grand-chose et face à cette relation qu’elle juge étouffante. Son angoisse grandit, alors que la présence de Lee se fait plus envahissante…

C’est à l’aide d’une technique narrative simple (car désormais très utilisée) mais efficace que le lecteur est amené à découvrir l’histoire de Cathy. Il est en effet plongé tour à tour dans le passé du personnage et dans son présent, dans une alternance particulièrement troublante : il ne s’agit alors plus seulement d’une rencontre mais de deux. Marquée physiquement et psychologiquement par un passé dont elle ne parvient pas à se débarrasser, Cathy, qui n’a plus jamais eu d’homme dans sa vie après Lee, fait la rencontre de Stuart, son nouveau voisin, qui donne l’impression de comprendre ses angoisses et d’être prêt à l’aider. Mais le scénario semble se répéter… Et si la gentillesse de Stuart était feinte ? Comment se fait-il que Cathy ait l’étrange sensation que l’on pénètre chez elle, en son absence ? Et si elle était folle, tout simplement ? Ses amies elles-mêmes lui ont tourné le dos… Ce roman est une vraie bouffée d’angoisse et si vous êtes assez peureux de nature, il n’est pas impossible que vous vous débarrassiez de votre couette et que vous vous aventuriez hors de votre lit douillet pour aller vérifier la serrure, juste au cas où… Il faut dire que, dans Comme ton ombre, Elizabeth Haynes a tout misé sur l’aspect psychologique du thriller, et, si la mise en scène est bluffante, il ne faut en revanche pas s’attendre à de multiples rebondissements, au risque d’être déçu. Un très bon premier roman sur le mensonge et la manipulation, une auteure à suivre !

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Les images de ce qui m’est arrivé ou de ce qui risque de m’arriver défilent jour et nuit dans mon cerveau. On dirait que je regarde indéfiniment un film d’horreur, toujours en proie à la même terreur. Le seul moyen de m’en débarrasser, et encore pendant peu de temps, c’est de tout vérifier comme il faut, en suivant l’ordre et le rythme requis. Si je franchis la porte, sûre que tout est à sa place dans l’appartement, je n’éprouverai rien de plus qu’un vague malaise. Comme si quelque chose clochait, mais que je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Mais, le plus souvent, même si j’ai procédé à une inspection en règle, je passe le reste de la journée à me ronger les sangs, imaginant ce qui a pu se produire chez moi en mon absence. » (p.37)

 

 

Un mot des titres

Publié dans Littérature anglaise

Partager cet article

Repost 0

Challenge Un mot, des titres - Session 13 - Les billets

Publié le par calypso

 

Un mot des titres

 

 

« Il n’y a pas de lumière sans ombre. »

Louis Aragon

 

 

 

 

Voici les billets de cette treizième session :

 

- Reveline : Hantée, T1 : Les Ombres de la ville de Maureen Johnson  

- Julianany : Les Voies de l'Ombre, T1 : Prédation de Jérôme Camut et Nathalie Hug 

- Platinegirl : Les Ombres de la nuit, T1 : Morsure secrète de Kresley Cole  

- Chookette : Les Gardiens de l'Ombre, T1 : Pleine lune de Rachel Hawthorne 

- Mandorla : La Forêt des ombres de Franck Thilliez 

- Titepomme : Les Morsures de l'ombre de Karine Giebel 

- Yogi : Le Jeu de l'ombre de Sire Cédric 

- Miss Bunny : Les Chemins de Camelot, T1 : L'Ombre de Camelot de Sarah Zettel  

- Lisalor : Juste une ombre de Karine Giebel 

- Adalana : L'Armée des ombres de Joseph Kessel 

- Riz-Deux-ZzZ : Jack Bittersweet, T1 : Le Portail des ombres de Marie Grousset et La Forêt des ombres de Franck Thilliez   

- Bouma : Les Ombes grandissent au crépuscule de Henning Mankell

- Didikari : Le Jeu de l'ombre de Sire Cédric 

- La tête dans les livres : L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon 

- Paikanne : Trois ombres au soleil de John Henry et Bram Stocker : Dans l'ombre de Dracula d'Alain Pozzuoli 

- Kynicky : Les Morsures de l'ombre de Karine Giebel 

- Angeselphie : L'Ombre de l'autre femme deDorothy Koomson  

- Falline : La Ronce d'or, T1 : Les Motifs de l'ombre de J.V. Jones 

- Fred : L'Ombre jaune d'Henri Vernes 

- Anne : Laver les ombres de Jeanne Benameur 

- Jeneen : Passeurs d'ombre, T1 : L'Appel de l'ombre d'Anne Rossi 

- Laure : L'Armée des ombres de Jospeh Kessel 

- Philippe D : L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon 

- Emma : L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon 

- Malo : L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon 

- Ramettes : "Ombre" d'Edgar Allan Poe

- Mes passions mes envies : L'Homme de l'ombre de Robert Harris  

- Aproposdelivres : Le Jeu des ombres de Louise Erdrich 

- Valentyne : Le Miroir des ombres de Brigitte Aubert 

- Odwy : La Librairie des ombres de Mikkel Birgekaard  

- Vepug : L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon 

- Sharon : Le Cérémonial des ombres de Michel Honaker 

- Luna : Fièvre d'ombre de Karen Marie Moning et Le Voleur d'ombres de Marc Levy  

- Envie de books'er : Les Morsures de l'ombre de Karine Giebel 

- Helran : L'Ombre du Shrander de M. John Harrison  

- Mamoun : Les Ombres du pays de la Mée de Hélène Legrais  

- Mariejuliet : Cygne noir, T4 : L'Héritier de l'ombre de Richelle Mead 

- Achille49 : La Proie et l'Ombre de Rampo Edogawa 

- Piplo : Le Jeu des ombres de Louise Erdrich  

- XL : Le Voleur d'ombres de Marc Levy  

- Binou : Les Morsures de l'ombre de Karine Giebel 

- Etoilla : Les Fleurs de l'ombre de Steve Mosby 

- Lou40 : J'ai épousé une ombre de William Irish  

- Natou : L'Armée des ombres de Joseph Kessel 

- Faurelix : L'Ombre d'un homme de Bénédicte des Mazery

- Accrobiblio : L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon 

- Pauline : Sophie et la forêt des ombres, T1 : Le Roi gobelin de Lucile Galliot 

- Romain : Les Premières Aventures de Sherlock Holmes, T1 : L'Ombre de la mort d'Andrew Lane 

- Steph : Les Visages de l'ombre de Boileau-Narcejac 

- Belledenuit : Juste une ombre de Karine Giebel 

- Nanajoa : Juste une ombre de Karine Giebel  

- Titoulematou : L'Ombre de ton sourire de Mary Higgins Clark 

- Naelline : Le Livre des étoiles, T3 : Le Visage de l'Ombre d'Erik L'Homme  

- Stephie : L'Ombre de Yaël Hassan et Rachel Hausfater  

- EimeoN : Cygne noir, T4 : L'Héritier de l'ombre de Richelle Mead 

- Mimipinson : L'Ombre de la chute de Mark Henshaw et John Clanchy

- Azilis : Dark Elite, T2 : Marque de l'ombre de Chloe Neill

- Ananas : Fièvre d'ombre de Karen Marie Moning  

- Calypso : Comme ton ombre d'Elizabeth Haynes 

 

Partager cet article

Repost 0

Challenge Un mot, des titres - Session 14

Publié le par calypso

 

Un mot des titres

 

 

Merci aux 26 d’entre vous qui ont fait travailler leurs méninges et m’ont proposé un mot pour notre quatorzième session du challenge ! Sur l’ensemble des propositions reçues, un mot est apparu 4 fois, ce qui est assez rare et prouve que vous êtes nombreux à souhaiter qu’il soit tiré au sort, d’autant plus qu’il est très régulièrement proposé… mais je n’en dis pas plus car, pour une fois, le nombre n’a pas suffi !

 

Le mot qui a été tiré au sort n’a été proposé qu’une seule fois et il s’agit de…

 

 

 

ROI

 

 

 

C’est encore une fois le mot de Falline qui a été tiré au sort ! Je jure que nous ne nous connaissons pas et qu’elle ne m’a pas envoyé de chèque ! Falline, nous avons bien fait d’avoir cette petite discussion autour de ton mot…

 

Le mot « roi » pourra bien évidemment être mis au pluriel, mais pas au féminin car nous ne sommes pas dans le cas d’un adjectif. Le mot « reine » peut donc m’être proposé pour une prochaine session, il l’a d’ailleurs déjà été.

 

Le livre choisi devra être lu pour le 1er mars. Le prochain mot sera quant à lui tiré au sort le 28 février !

 

Vous êtes partants ?

 

 

 

 

 

 

 

Liste des participants pour la quatorzième session :

 

- Mimipinson 

- Adalana 

- Titepomme 

- Helran 

- Miss Bunny

- Yogi

- Laure

- Stephie

- Sharon

- Riz-Deux-ZzZ

- Aproposdelivres

- Achille49

- Angeselphie

- Paikanne

- Sayyadina

- Love-of-book

- Falline

- Mamoun

- Jeneen

- Liyah

- Kynicky

- Céline

- Accrobiblio

- Pomm

- Odwy

- Bouma

- Ramettes

- Didikari

- Emma

- Vepug

- Luna

- Anne

- Reveline

- Steph

- Pauline

- Romain

- Naelline

- Mademoizelle Breizh

- Mandorla

- Aeyrine

- Piplo

- Fred

- XL 

- Pinklychee

- Nelcie

- La tête dans les livres

- Natiora

- Binou

- Lou40

- Natou

- Vaironique

- Titoulematou

- Constance36

- Gwen

- Petitepom

- Lucamat

- Lennie

- Mariejuliet

- Mypianocanta

- Calypso

 

 

Partager cet article

Repost 0