Franck Thilliez, La Mémoire fantôme

Publié le par calypso

 

Franck-Thilliez---La-memoire-fantome.jpg

 

 

Quatre minutes. C’est le temps d’un souvenir pour Manon. Après, tout s’efface. Puis recommence. Pour quatre minutes.

Dans ces conditions, pas facile pour Lucie Henebelle, fraîchement promue lieutenant à la brigade criminelle de Lille, de trouver par qui la jeune femme vient d’être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume : « Pr de retour ».

La clé de cette affaire jamais résolue réside dans la mémoire fragmentée de Manon. Une mémoire à laquelle plus personne n’a accès, pas même l’intéressée…

 

A chaque fois que je lis un roman de Franck Thilliez, la même question me vient à l’esprit : « Mais où va-t-il chercher tout ça ? » Il est clair que cet homme-là déborde d’imagination ! L’intrigue est complexe, toujours, et on pourrait craindre qu’elle donne lieu à des situations abracadabrantes. Mais ce serait douter du talent de l’écrivain qui maîtrise son histoire jusqu’au bout. A travers ce roman, Franck Thilliez explore de manière fascinante cette fonction essentielle du cerveau humain qu’est la mémoire et réussit à rendre captivantes les explications scientifiques qui ponctuent le récit. Le lecteur est entraîné dans une enquête haletante où les faux-semblants sont légion et la résolution de l’énigme est vraiment exceptionnelle !

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« - On ne peut pas noter les sentiments dans le NTech, ni le bonheur, ni les pleurs, ni le vécu. Juste de l’information procédurale. Des mots anonymes, froids, sans substance. L’amnésie, c’est vivre seul… et mourir seul. De cette soirée, je ne pourrai retenir que ce qui est noté et enregistré là. Je vais apprendre les faits essentiels par cœur, jusqu’à en constituer une espèce de souvenir aveugle, sans image. Comme si j’apprenais des numéros de téléphone ou des plaques d’immatriculation. » (p.107)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Géraldine 05/08/2012 21:06

Mon premier Thilliez et un véritable coup de coeur. En plus, ce roman commence à Lille, passe devant mon ancien lycée, et se termine dans ma bretagne d'adoption !
Je ne sais pas si tu as vu et si tu as le goût des îles, mais j'ai lancé un challenge des livres et des îles qui devrait nous permettre, tous ensemble de faire le tour du monde des îles !

Philippe D 30/07/2012 19:45

Pour l'instant, je n'ai lu qu'un seul roman de cet auteur.
Je continuerai à le découvrir quand j'aurai fait baisser un peu ma PAL.
Bonne soirée.

Alex-Mot-à-Mots 29/07/2012 16:02

Un auteur qui ne m'a pas déçu jusque là.

Stephie 28/07/2012 09:51

Je l'avais adoré celui-ci. Faut que j'en lise un cet été, tiens

cartonsdemma 28/07/2012 09:49

J'ai lu Train d'enfer pour ange rouge, j'en ai gardé le souvenir d'une atmosphère très sombre (mais je n'avais pas pu le lâcher avant d'avoir fini). Le thème de la mémoire pourrait bien
m'intéresser

Midola 27/07/2012 19:56

Je n'ai toujours pas lu cet auteur, pourtant les avis positifs ne manquent pas... Mais je crois que ce titre me tente bien ! Je note !