Franck Thilliez, La forêt des ombres

Publié le par calypso

 

Franck-Thilliez---La-foret-des-ombres.jpg

 

Paris, hiver 2006. Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d’un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d’argent.

Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail. Mais il est des fantômes que l’on ne doit pas rappeler, et la psychose saisit un à un tous les occupants de la ténébreuse demeure cernée par la neige…

 

C’est toujours un réel plaisir de se plonger dans un thriller écrit par Franck Thilliez, mais cela commence à être compliqué pour moi de rédiger mes billets… A part « Whaou ! », « Génial ! », « J’en veux encore », j’ai bien du mal à trouver des choses à dire parfois et j’ai vraiment l’impression de me répéter…  J’avais prévu de lire les titres parus en poche en prenant mon temps mais je n’ai aucune parole et j’ai déjà envie de me précipiter sur le prochain, que je possède déjà, bien évidemment. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir d’autres romans à me mettre sous la dent !

La forêt des ombres est un roman qui se déroule en huis-clos. Prenez un milliardaire obsédé par un tueur en série décédé bien des années auparavant, une jeune femme mystérieuse qui est payée pour lui tenir compagnie, un écrivain qui côtoie la mort quotidiennement, son épouse qui cache un lourd secret, leur petite fille de deux ans et un cochon (je vous vois rire). Mettez tout ce beau monde dans un chalet perdu en pleine Forêt-Noire et la situation devient très vite étouffante. Une fois encore, j’ai été séduite par la plume de l’auteur et sa capacité à faire naître très rapidement le malaise, tant chez les personnages que chez le lecteur. L’ambiance est, comme toujours, particulièrement inquiétante et les détails morbides abondent. Le suspense est au rendez-vous dans le sens où l’on se demande vraiment comment toute cette histoire va finir… Certaines « révélations » m’ont semblé toutefois assez évidentes, mais je n’ai pas non plus tout deviné.

La forêt des ombres en trois mots : oppressant, dérangeant, passionnant !

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Poils hérissés… Mains qui se rétractent… Doigts qui s’abattent sur les touches…

L’homme face à sa machine. Place à l’inconscient. Au moins soixante-dix pour cent des capacités cérébrales… Un renard, caché au fond d’un poulailler…

En avant… Phrases hachées, lettres torturées. Le style d’un boucher, entre les vers d’un poète. Quand il écrivait, il ne songeait plus qu’à cette face noire du monde. L’horreur, prête à jaillir dans le poison de ses lignes.

Cette forêt muette… ces événements… Il en frémissait d’excitation… » (p.195)

 

 

Commenter cet article

Itzamna 10/01/2014 20:45

J'avais fait l'acquisition de ce livre à la fois pour découvrir Thilliez et pour répondre à ton challenge... c'était il y a un an ! Je l'ai dévoré pendant les vacances et j'ai adoré. Un auteur à
lire plus souvent...

calypso 14/01/2014 16:39



N'hésite pas, ses romans sont tous très bons ! Je te conseille en particulier L'Anneau de Moebius et Fractures. 



Riz-Deux-ZzZ 03/01/2013 10:58

J'ai adoré aussi !
je n'avais pas été convaincu par "La chambre des morts" mais celui-ci est totalement différent !

Géraldine 06/09/2011 00:26


Mon premier thilliez est pour bientôt. Il est acheté, je suis inscrite au challenge thriller de cynthia.... Donc c'est bien parti. J'espère écrire bientôt un billet qui commencerait par whaou !


calypso 07/09/2011 17:12



Chouette ! Quel titre as-tu choisi ?



Philippe D 29/08/2011 06:11


Celui-là, je le rencontre partout. Il faudra que je l'ajoute à ma PAL.
Bonne semaine.


calypso 29/08/2011 09:38



Très bonne idée !



lasardine 28/08/2011 19:13


mon tout premier de l'auteur (et le seul à ce jour), il m'avait plu!


calypso 28/08/2011 20:50



Oh il faut en lire d'autres !



denis 28/08/2011 18:00


oui, un article une communauté mais on peut être membre de 10 20... communautés si on veut et on choisit à chaque fois dans le menu déroulant au moment de la publication de l'article à quelle
communauté on rattache l'article


calypso 28/08/2011 20:50



Ok denis ! Merci :)



Stephie 28/08/2011 01:52


Ah ouais, moi aussi j'avais flippé bien correctement : un super bouquin !


Noukette 28/08/2011 00:00


J'ai beaucoup aimé le seul livre de cet auteur que j'ai lu ! Je vais continuer, c'est sûr ! ;-)


canel 27/08/2011 23:39


J'adhère totalement à tes trois mots : "oppressant, dérangeant, passionnant" ! :-)


denis 27/08/2011 20:41


je n'ai rien lu de cet auteur
à noter donc
t'ai je dit que j'ai créé une communauté sur over-blog : lectures partagées
si tu as envie d'y mettre un article de temps en temps tu seras la bienvenue


calypso 28/08/2011 12:50



Merci Denis, je les dépose dans la communauté Livraddict, je crois qu'on ne peut déposer un billet que dans une communauté...