Sebastian Fitzek, Tu ne te souviendras pas

Publié le par calypso

 

Sebastian-Fitzek---Tu-ne-te-souviendras-pas.jpg

 

Célèbre avocat berlinois, Robert Stern a rendez-vous avec l'une de ses anciennes maîtresses dans une friche industrielle désaffectée. Elle vient accompagnée de Simon, 10 ans, qui s'accuse de sept meurtres… perpétrés quinze ans plus tôt !

Inconcevable. Et pourtant, sur les indications du garçon, Stern découvre un premier cadavre, celui d'un homme que Simon prétend avoir assassiné à coups de hache. Tout aussi incroyable, ce DVD que Stern reçoit le lendemain, une vidéo récente montrant, en pleine santé, son fils qu'il croyait mort.

Hallucination ? Manipulation ? Délire paranoïaque ? Toutes les certitudes de Stern volent en éclats. Et cette voix qui lui demande : croyez-vous à la réincarnation ?

 

Robert Stern est un avocat renommé qui cache une grande fêlure. Il aurait pu vivre une belle relation avec Carina, une ancienne connaissance qui refait surface dans sa vie, s’il n’y avait pas en lui cette mélancolie perpétuelle, comme si les individus souhaitant partager sa vie risquaient une « contagion psychique ». L’homme de loi est taciturne et renfermé, mais une rencontre improbable va peu à peu le faire sortir de sa réserve. Il s’appelle Simon et, du haut de ses dix ans, il a déjà besoin d’un avocat : il prétend en effet avoir perpétué plusieurs meurtres dont le premier serait vieux d’une quinzaine d’années. Les cadavres refont surface et la police ne tarde pas à soupçonner Stern.

Bon, il faut être honnête : ce n’est pas le meilleur roman de l’auteur. Thérapie et Ne les crois pas sont en effet loin devant. Pourtant, j’ai passé un très bon moment avec Tu ne te souviendras pas car j’ai retrouvé au cours de ma lecture ce qui m’a vraiment passionnée dans les deux autres : un vrai suspense, des rebondissements fréquents, une forte tension psychologique. Contrairement à ce que j’ai pu lire sur la blogosphère, l’histoire n’est pas compliquée à comprendre, mais son caractère improbable peut déranger. Et encore, je ne suis pas sûre que tout soit improbable… On a du mal à savoir où l’auteur nous emmène, on hésite entre une explication surnaturelle et une explication rationnelle, mais c’est un plaisir de se faire mener par le bout du nez. Alors, c’est peut-être le sujet qui m’a légèrement moins emballée, ainsi que la référence au commerce d’enfants et aux pédophiles. Mais c’est vraiment une impression d’après lecture car, ce roman, je l’ai dévoré comme les autres. Fitzek reste mon chouchou !

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Quand, quelques heures plus tôt, Robert Stern avait accepté cette rencontre insolite, il ignorait qu’il avait pris rendez-vous avec la mort. Il se doutait encore moins que celle-ci mesurait un mètre quarante-trois, aurait des baskets aux pieds et ferait irruption dans son existence en souriant, sur une friche industrielle perdue au bout du monde. » (p.9)

 

Publié dans Littérature allemande

Commenter cet article

dasola 12/10/2012 17:31

Bonjour Calypso, il faudrait que je découvre cet écrivain car j'ai lu de nombreux avis positifs le concernant. Merci du conseil. Bonne fin d'après-midi.

calypso 15/10/2012 19:40



Alors, commence par celui-ci et finis par Thérapie !



Géraldine 20/06/2012 20:26

Ne le crois pas vient de rejoindre ma PAL et est à prévu dans mon programme estival. S'il me plait, j'acheterai celui ci !

calypso 22/06/2012 16:28



J'espère qu'il te plaira !



Alex-Mot-à-Mots 10/06/2012 19:58

"Therapie" et son dernier sont vraiment au-dessus. "Ne les croit pas" un tantinet en dessous.

calypso 11/06/2012 18:19



Ahhh tu me mets l'eau à la bouche !



cartonsdemma 07/06/2012 18:37

Tu me donnes encore une fois envie de découvrir cet auteur, je n'en ai pas encore eu l'occasion.

calypso 08/06/2012 15:15



Bientôt j'espère !



Karine:) 07/06/2012 15:36

Dans ce cas, je découvrirai l'auteur avec un autre titre. Thérapie (ou un truc du genre) par exemple.

calypso 08/06/2012 15:15



Thérapie a eu un gros succès sur la blogosphère !



Noukette 07/06/2012 00:28

Je ne connais toujours pas cet auteur, il va falloir que j'y remédie ! ;-)

calypso 08/06/2012 15:11



Si tu aimes les thrillers, n'hésite pas !



jeneen 06/06/2012 21:58

j'ai "ne les crois pas"...ton billet a le mérite de me tenter mais bon, enfants et pedophiles, pas pour moi...

calypso 08/06/2012 15:14



Ne les crois pas est vraiment très bon !