Laurent Gaudé, La Mort du roi Tsongor

Publié le par calypso

 

Laurent-Gaude---La-Mort-du-roi-Tsongor-copie-1.jpg

 

Dans une Antiquité imaginaire, le vieux Tsongor, roi de Massaba, souverain d'un empire immense, s'apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit. La guerre éclate : c'est Troie assiégée, c'est Thèbes livrée à la haine. Le monarque s'éteint; son plus jeune fils s'en va parcourir le continent pour édifier sept tombeaux à l'image de ce que fut le vénéré et aussi le haïssable roi Tsongor.

Roman des origines, récit épique et initiatique, le livre de Laurent Gaudé déploie dans une langue enivrante les étendards de la bravoure, la flamboyante beauté des héros, mais aussi l'insidieuse révélation, en eux, de la défaite. Car en chacun doit s'accomplir, de quelque manière, l'apprentissage de la honte.

 

La guerre. Elle détruit des villages. Elle tue des hommes, des femmes, des enfants. Elle élève les vainqueurs qui traînent pourtant derrière eux des années de massacres et de sacrifices. Un pouvoir entaché de sang. Parmi ces vainqueurs, on compte le vieux Tsongor, roi de Massaba. Si son empire est immense, c’est parce qu’il a lutté, pendant des années, pour étendre son pouvoir et agrandir son royaume. Mais peut-on tout acquérir sans en payer le prix ? La vie laisse-t-elle les vainqueurs invaincus ? Un drame se noue dans l’ombre et le vieux Tsongor pourrait bien n’être plus très longtemps roi en son royaume…

Laurent Gaudé a une plume qui m’interpelle et me touche, c’est indéniable. Il a un véritable don pour raconter les histoires et emporter son lecteur dans des univers qui lui sont étrangers. Cependant, même si j’ai aimé la forme, je n’ai pas vraiment réussi à apprécier le fond de cette petite tragédie pourtant bien ficelée. A relire, peut-être, plus tard.

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« D’ordinaire, Katabalonga était le premier à se lever dans le palais. Il arpentait les couloirs vides tandis qu’au-dehors la nuit pesait encore de tout son poids sur les collines. Pas un bruit n’accompagnait sa marche. Il avançait sans croiser personne, de sa chambre à la salle du tabouret d’or. Sa silhouette était celle d’un être vaporeux qui glissait le long des murs. C’était ainsi. Il s’acquittait de sa tâche, en silence, avant que le jour ne se lève.

Mais ce matin-là, il n’était pas seul. Ce matin-là, une agitation fiévreuse régnait dans les couloirs. » (p.11)

 

 

 

Un mot des titres

Commenter cet article

Noukette 15/03/2013 19:31

Un de mes auteurs chouchous ! Et ce titre est un de mes préférés !

Stephie 15/03/2013 10:15

Je crois que c'est mon préféré de l'auteur ! J'avais adoré cette histoire

titoulematou 13/03/2013 11:54

on m'avait prête ce livre mais je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout;.....

Marion 12/03/2013 12:25

J'ai eu un coup de coeur pour Laurent Gaudé avec son livre "Le soleil des Scorta". Cette écriture m'a fascinée!!! Du coup, j'ai acheté tous les livres (ou presque!) de l'auteur, dont celui-ci. J'ai
hâte de retrouver sa plume!

lasardine 11/03/2013 21:47

une merveilleuse plume oui!
mon préféré reste pour l'instant "Le soleil des Scorta"! un coup de coeur!

Edelwe 11/03/2013 20:49

Mon préféré de Gaudé! J'adore cette histoire!

Véro. 11/03/2013 17:29

J'ai adoré Le soleil des Scorta et pas du tout accroché à La porte des enfers.... Je ne suis pas certaine que celui-là me plairait.

Alex-Mot-à-Mots 11/03/2013 16:18

Bon, tu as fini par me convaincre, je le note, histoire de refaire un essai avec cet auteur.

DENIS 11/03/2013 12:38

généralement il a beaucoup plu, mais je n'ai pas lu ce livre donc je ne peux "juger"

laure 11/03/2013 10:21

C'est le livre que j'avais lu aussi, qui fut un réel coup de coeur pour moi et la première fois que je découvrais cet auteur. C'est ce que j'ai vraiment ressenti : Il sait nous amener dans un
univers, c'est un formidable conteur. Je vais poursuivre ma découverte de cet auteur.
Ce que tu n'as peut-être pas aimé c'est la grande violence qui s'en dégage ?
bonne journée :)

Adalana 11/03/2013 00:34

C'est avec ce roman que j'ai découvert l'auteur et j'ai absolument adoré !