Karine Giebel, Chiens de sang

Publié le par calypso

 

Karine-Giebel---Chiens-de-sang.jpg

 

 

Ils sont là. Derrière. Ils approchent.

Aboiements. Tonnerre de sabots au galop...

La forêt est si profonde... Rien ne sert de crier. C'est le plus dangereux des jeux. Le dernier tabou. Le gibier interdit...

Le hasard les a désignés. Diane aurait dû rester à l'hôtel, ce jour-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment... Maintenant, ils sont derrière, tout près. Quant à Rémy le SDF, s'il a perdu tout espoir depuis longtemps, c'est la peur au ventre qu'il tente d'échapper à la traque. Ils sont impitoyables, le sang les grise.

C'est le plus dangereux des jeux. Qui en réchappera ?

 

Les hommes n’ont pas le monopole du thriller ! Et, croyez-moi, cette dame n’a rien à leur envier. Après  avoir adoré Les Morsures de l’ombre, j’attendais avec une grande impatience mon deuxième rendez-vous avec Karine Giebel. Le rendez-vous a été on ne peut plus concluant, mais je suis bien embêtée maintenant pour rédiger mon billet. Comment vous dire en effet à quel point ce roman est bluffant sans vous en révéler le contenu ? Chiens de sang prend aux tripes, dès les premières lignes. C’est un roman qui conduit le lecteur sur les chemins de l’horreur et ne le laisse reprendre son souffle à aucun moment. Il n’est vraiment pas sûr qu’il plaise à tous : on pourrait le trouver trop violent, trop malsain, trop noir. Pour ma part, j’ai trouvé l’histoire extrêmement bien menée et, surtout, très bien racontée, dans un style sec et concis qui laisse peu de place à l’apitoiement. Seule compte l’implacable avancée de la traque...

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Migraine atroce.

Soif. Horriblement soif.

Chaud, froid. En même temps.

Peur.

Pourtant, la mort, il la connaît. Pour l’avoir vue de près. L’avoir côtoyée si souvent ; évitée si souvent. Pour lui avoir marché dessus, lui avoir ri au nez.

Pour s’y être noyé, des nuits entières.

Il vient du purgatoire, retourne à la case départ.

Maintenant, il sait.

Qu’il va mourir. » (p.66)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 16/09/2012 15:32

Le peu que tu en dis me donne envie de découvrir cette fameuse Karine Giebel !

titoulematou 19/08/2012 18:32

très tentant.....

Stephie 14/08/2012 08:51

Je n'en ai lu qu'un seul d'elle et j'avais beaucoup aimé

Lystig 12/08/2012 23:57

un de mes achats début septembre !

Envie de books'er 12/08/2012 14:56

Je l'ajoute à ma liste :)

Alex-Mot-à-Mots 12/08/2012 08:50

Il me reste à lire celui-ci, tant j'ai adoré les autres.

Sharon 12/08/2012 03:51

Je n'ai toujours pas sauté le pas : je n'ai lu aucun livre de cette auteur.