Elana Johnson, Possession

Publié le par calypso

 

Elana-Johnson---Possession.jpg

 

 

Dans le monde de Violette, personne n’imagine transgresser les règles des Penseurs.
Eux seuls décident des lois et ont le pouvoir d’influencer les esprits. Mais Violette refuse de se soumettre.

Alors qu’un soir de couvre-feu elle rend secrètement visite à Zenn, celui qu’elle aime depuis toujours, elle est envoyée en prison. Là-bas, elle fait la connaissance de Jag, un membre actif des Rebelles. Elle va vite comprendre que ce jeune homme aussi mystérieux qu’irrésistible peut la conduire vers de nouveaux horizons affranchis de l’emprise des Penseurs.

Mais elle découvre également le prix de la liberté. Violette saura-t-elle affronter la vérité sur les siens ?

 

Possession est un nouveau roman dystopique, genre qui inonde la blogosphère en ce moment et qui a le mérite de faire voyager ses lecteurs. Si le titre ne m’a pas attirée une seule seconde (il pourrait compléter la célèbre saga de Stephenie Meyer…), je dois avouer avoir cédé au charme de la première de couverture ainsi qu’à la petite formule « Contrôler ou être contrôlé ». Après lecture, mon avis sur le titre n’a guère changé. Je ne le trouve pas forcément bien choisi, plus tape à l’œil qu’autre chose.

Venons-en à l’histoire. Violette est une adolescente qui vit dans un monde où s’affrontent les Loyaux, dirigés par les Penseurs, et les Rebelles. Elle fait partie des Loyaux mais elle est une rebelle dans l’âme, si bien que, vivant dans la Cité de l’eau, elle n’hésite pas à braver les interdits pour retrouver Zenn, son petit-ami qui vit dans la Caserne des forces, à deux heures de marche de chez elle. C’est là que le jeune homme suit sa formation pour appartenir un jour à l’élite et devenir Penseur. Franchir les remparts, traverser la forêt, c’est transgresser le règlement, mais Violette y est accoutumée. Un soir cependant, les aérocoptères qui veillent à ce que le couvre-feu soit respecté, la surprennent et l’envoient en prison  en attendant sa comparution devant les Gris (surnom donné aux Penseurs). Elle fait alors la connaissance de Jag Barque, un Rebelle aussi mystérieux que sensé… Accusée d’être un esprit libre, Violette est bannie en Terres Rebelles.

Possession est un roman que j’ai lu assez vite, en trois ou quatre jours pas plus, mais ma lecture a pourtant été assez laborieuse. Au départ, j’ai relu certains passages car j’ai cru naïvement être passée un peu vite sur certains événements. Il me manquait notamment des explications sur le fonctionnement si particulier du monde dans lequel vit l’héroïne. Je n’arrivais pas non plus à visualiser correctement certains éléments appartenant à ce même monde, comme les aérocoptères ou les Méchas (gardiens de la prison). C’est en effet un monde où la technologie est très avancée et les néologismes abondent. Et puis, j’ai arrêté de relire. J’ai compris que je n’aurais pas davantage d’explications, ce que je trouve fort regrettable. C’est un des gros défauts de ce roman. C’est un roman qui transporte son lecteur dans un univers particulier mais qui ne l’accompagne pas dans sa découverte, le perd en chemin. Bien sûr, on peut se demander si les explications viendront dans le second tome, mais à mon sens, elles n’y auront pas leur place. Quand on crée un univers, on se doit d’en donner les codes au lecteur, c’est pour moi une étape obligatoire. Autre défaut majeur : le caractère des personnages. Je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur pour les personnages du roman, j’ai trouvé leurs réactions parfois surprenantes et le rapprochement entre Jag et Violette vraiment  trop rapide. Les relations entre les personnages sont également très complexes et, honnêtement, on finit par ne plus savoir qui est « gentil », qui est « méchant ». C’est franchement agaçant. Je ne suis pas contre les retournements de situation, mais point trop n’en faut ! Heureusement, la fin est très convaincante mais cela ne suffit pas à rattraper les 350 pages qui la précèdent.

En somme, c’est un roman qui n’est pas franchement désagréable à lire mais qui souffre de gros défauts et je suis convaincue qu’il y a mieux, en matière de dystopie ! Par curiosité, je lirai sans doute le second tome.

 

 

Michel Lafon

 

 L’œuvre en quelques mots…

 

« L’aérocoptère s’immobilisa devant une porte dans la paroi. Derrière la façade, il n’y avait que l’obscurité. Qu’allais-je trouver de l’autre côté ? En ressortirais-je un jour ? Et si je ne devais plus jamais revoir Zenn ?

- On va vraiment entrer là-dedans ? demandai-je au pilote, la bouche sèche.

- Dès que j’aurais transmis ton dossier.

Il inscrivit quelque chose sur un petit écran sur lequel une longue liste s’afficha.

- Ce n’est pas la première fois pour toi, déclara-t-il avec un sourire narquois. » (p.17)

 

Commenter cet article

Emilie 08/01/2012 19:32

Il me tentait bien celui là étant donné que j'adore les romans dystopiques mais ta chronique me refroidit un peu ^^

Edelwe 16/11/2011 19:13


Dommage, c'était tentant!


MyaRosa 02/11/2011 20:09


Une grosse déception. Je n'ai pas du tout aimé. Dommage, la couverture me plaisait beaucoup...


calypso 04/11/2011 09:33



Trop de défauts !



Adalana 29/10/2011 06:08


Oui, je l'avais acheté en VO.


calypso 30/10/2011 10:42



Bon, peut-être te plaira-t-il... Il n'est pas désagréable à lire.



Stephie 28/10/2011 11:19


Bon, je n'ai lu aucun billet enthousiaste... je vais devoir m'y mettre quand même...


calypso 28/10/2011 19:31



Courage !



cartonsdemma 28/10/2011 11:03


Je ne connais pas vraiment ce genre, je ne commencerais peut être pas par celui-là


calypso 28/10/2011 19:32



Je te conseille la trilogie de Suzanne Collins, Hunger Games.



Alex-Mot-à-Mots 27/10/2011 18:10


Encore une lectrice peut convaincue. Je passe donc ce titre à la Stéphanie Meyers.


calypso 28/10/2011 19:34



Je ne le conseille pas, en effet !



bouma 27/10/2011 13:58


tu confirmes les avis lus sur la blogosphère... donc je passe !


calypso 28/10/2011 19:33



Si tu as une PAL bien remplie, inutile de noter ce titre...



Adalana 27/10/2011 09:08


Je l'ai dans ma PAL mais pas tellement envie de lire ça en ce moment, et ce n'est pas ton avis qui va me motiver lol


calypso 28/10/2011 19:34



Tu l'as acheté ?