Le mardi sur son 31 #23

Publié le par calypso

 

 

 

Aujourd’hui, je lis Une preuve d’amour de Valentine Goby et voici la citation que j’ai dénichée à la page 31 :

 

 

A Montpellier c’est chaque jour pareil, on se croirait dans un tableau figé pour toujours : du soleil dans du bleu, tellement souvent qu’on l’oublie. Jamais il te manque, le soleil, et ce qui te manque pas, c’est comme si ça n’existait pas.

 

 

Pourquoi ce choix ? Passons sur la syntaxe très relâchée due à l’âge de la narratrice... Beaucoup de vérité dans ces deux phrases qui proviennent d’un roman jeunesse mettant en scène des personnages pour lesquels la vie est loin d’être toujours ensoleillée.  

 

 

Pour plus d’informations sur ce rendez-vous hebdomadaire, cliquez sur l’image.

 

Publié dans Blabla en tout genre

Commenter cet article